La lecture en ligne est gratuite
Descargar

Compartir esta publicación

AFFECTIONS CUTANEO-MUDQEU EL’UINSFEES CATUI OCNO AU RS VIH/SIDADerDmr aLtoA-NVéDnOé roMlaorgieu eJ,e aHnDnJe/ttHe,C Y1
PROGRAMME DE FORMATION WAF/ECS/ESTHER/CNLSFormation du personnel paramédical et associatif en prise en charge globale des PVVSDerDrm aLtoA-NVéDnOé roMlaorgieu eJ,e aHnDnJe/ttHe,C Y2
INTRODUCTIONGENERALITES9Les affections cutanées sont parmi les manifestations cliniques de l’infection àVIH/SIDA les plus visibles car survenant sur l’enveloppe externe de l’organisme.9Elles sont souvent révélatrices de l’infection9On estime que 80% des patients infectés par le VIH développeront une dermatose au cours de l’affection (DARVIR)9Leur fréquence augmente avec l’évolution de la maladie.9Le prurit en est le symptôme le plus fréquent.9Les manifestations cliniques sont multiples et variées.DerDrm aLtoA-NVDénOé rMolaorgieu eJ,e aHnDnJe/ttHe,C Y3
HISTOIRE NATURELLE DE L’INFECTION A VIH•VIH cause des infections chroniques qui entraînent une immunosuppressionprofonde•Après la transmission, il peut apparaître une phase symptomatique aiguëde l’infection (Flu-Likesymptoms)•Suivi d’une période de lantece clinique de durée variable•La réplication virale continue duarnt cette période de latence et période symptomatique précoce mis en évidence par la baisse progressive des lymphocytes T (CD4)•Le nombre de CD4 est donc le marqueur électif du risque àdévelopper les complications liées au VIHDerDrm aLtoA-NVDénOé rMolaorgieu eJ,e aHnDnJe/ttHe,C Y4
HISTOIRE NATURELLE DE L’INFECTION A VIHDr LANDO Marie Jeannette, Dermato-Vénérologue, HDJ/HCY5
LES DERMATOSES INFECTIEUSES•Dermatoses infectieuses banales +++Évolution rapideThérapeutique habituelle inefficaceRechutes fréquentes•Agents opportunistesDerDmr aLtoA-NVéDnOé roMlaorgieu eJ,e aHnDnJe/ttHe,C Y6
BACTÉRIENNES¾Folliculite, furonculose, abcès, ecthyma, erisypèleLes bactéries en cause sont surtout :Pneumonie++,St.auréus,H influenzae,P aéroginosa+(Résistance au traitement++)¾Mycobactériosesatypiques (ulcérations chroniques, nodules ou abcès)¾Angiomatoses bacillaires (bartonellaquintana) DD: kaposiTTT: ceyrycltihnreomycine, DDerr mLaAtoN-DVéOn éMroalroieg uJee, anHnDeJt/teH, CY7
VIRALES9Végétations Vénériennes (HPV)9Leucoplasie Orale Chevelue (Epstein Barr) TTT: acyclovir/podophyline(locale)/tretinoine9Molluscum Contagiosum(Poxvirus)TTT : Curettage et cryothérapie,9Zona/Varicelle (VZV)Prédictif de l’ID si nécortiquemultimétamériquerécidivantophtalmiqueTTT: valaciclovir1000mg x 3/j ou aciclovirivpendant 7j9Herpès (HSV 2, HSV 1) les lésions peuvent être cutanées ou muqueuses, Si ID profonde: ulcère chronique géantTTT: valaciclovir500mg x2/j x 7j ou acicloviriv8mg/kg/8h si encéphaliteDerDmr aLtoA-NVéDnOé roMlaorgieu eJ,e aHnDnJe/ttHe,C Y8
9CandidosesMYCOSIQUESLeur fréquence augmente avec l’ID9muguet, perlèche,candidoses vaginales récidivantescandidoses oesophagiennes (ID+++)folliculitesotamreDsetyhponyxiskératodermiepalmoplantaireDerDmr aLtoA-NVéDnOé roMlaorgieu eJ,e aHnDnJe/ttHe,C Y9
Dermatophytes(suite)Dermatophytieétendue de la peau glabreTeigne tondante chez l’adulteFolliculite9Cryptococcoses9esomsalpotsyHDerDmr aLtoA-NVéDnOé roMlaorgieu eJ,e aHnDnJe/ttHe,C Y01
PARASITAIRESelaG9Fréquence+++ àrechercher devant tout prurit TUMEURS9Kaposi +++AUTRES TUMEURSCarcinome épidermoidede l’anus, du col, de la boucheDerDmr aLtoA-NVéDnOé roMlaorgieu eJ,e aHnDnJe/ttHe,C Y11