Vie de Franklin, ?crite par lui-m?me - Tome I: Suivie de ses oeuvres morales, politiques et litt?raires

De
Publicado por

The Project Gutenberg EBook of Vie de Franklin, crite par lui-m me - Tome � �I, by Benjamin FranklinThis eBook is for the use of anyone anywhere at no cost and withalmost no restrictions whatsoever. You may copy it, give it away orre-use it under the terms of the Project Gutenberg License includedwith this eBook or online at www.gutenberg.orgTitle: Vie de Franklin, crite par lui-m me - Tome I � � Suivie de ses oeuvres morales, politiques et litt raires �Author: Benjamin FranklinTranslator: Jean Henri Cast ra �Release Date: May 26, 2006 [EBook #18455]Language: FrenchCharacter set encoding: ISO-8859-1*** START OF THIS PROJECT GUTENBERG EBOOK VIE DE FRANKLIN, CRITE PAR *** �Produced by Carlo Traverso, Laurent Vogel and the OnlineDistributed Proofreading Team at http://www.pgdp.net (Thisfile was produced from images generously made availableby the Biblioth que nationale de France (BnF/Gallica) at �http://gallica.bnf.fr) VIE DE B. FRANKLIN, SUIVIE DE SES OEUVRES POSTHUMES. T. I. _D �cret concernant les Contrefacteurs, rendu le 19 Juillet 1793, l'An 2 de la R publique._ �La Convention nationale, apr s avoir entendu le rapport de son Comit � �d'instruction publique, d cr te ce qui suit: � �ART. 1. Les Auteurs d' crits en tout genre, les Compositeurs de Musique, �les Peintres ...
Publicado el : jueves, 25 de agosto de 2011
Lectura(s) : 29
Número de páginas: 111
Ver más Ver menos
The Project Gutenberg EBook of Vie de Franklin, crite par lui-m me - Tome � � I, by Benjamin Franklin This eBook is for the use of anyone anywhere at no cost and with almost no restrictions whatsoever. You may copy it, give it away or re-use it under the terms of the Project Gutenberg License included with this eBook or online at www.gutenberg.org Title: Vie de Franklin, crite par lui-m me - Tome I � � Suivie de ses oeuvres morales, politiques et litt raires � Author: Benjamin Franklin Translator: Jean Henri Cast ra � Release Date: May 26, 2006 [EBook #18455] Language: French Character set encoding: ISO-8859-1 *** START OF THIS PROJECT GUTENBERG EBOOK VIE DE FRANKLIN, CRITE PAR *** � Produced by Carlo Traverso, Laurent Vogel and the Online Distributed Proofreading Team at http://www.pgdp.net (This file was produced from images generously made available by the Biblioth que nationale de France (BnF/Gallica) at � http://gallica.bnf.fr) VIE DE B. FRANKLIN, SUIVIE DE SES OEUVRES POSTHUMES. T. I. _D �cret concernant les Contrefacteurs, rendu le 19 Juillet 1793, l'An 2 de la R publique._ � La Convention nationale, apr s avoir entendu le rapport de son Comit � � d'instruction publique, d cr te ce qui suit: � � ART. 1. Les Auteurs d' crits en tout genre, les Compositeurs de Musique, � les Peintres et Dessinateurs qui feront graver des Tableaux ou Dessins, jouiront durant leur vie enti re du droit exclusif de vendre, faire � vendre, distribuer leurs Ouvrages dans le territoire de la R publique, � et d'en c der la propri t � en tout ou en partie. � � ART. 2. Leurs h ritiers ou Cessionnaires jouiront du m � me droit durant � l'espace de dix ans apr s la mort des auteurs. � ART. 3. Les officiers de paix, Juges de Paix ou Commissaires de Police seront tenus de faire confisquer, la r quisition et au profit des � � Auteurs, Compositeurs, Peintres ou Dessinateurs et autres, leurs H�ritiers ou Cessionnaires, tous les Exemplaires des ditions imprim es � � ou grav es sans la permission formelle et par � crit des Auteurs. � ART. 4. Tout Contrefacteur sera tenu de payer au v ritable Propri taire � � une somme quivalente au prix de trois mille exemplaires de l' � dition � originale. ART. 5. Tout D bitant d' dition contrefaite, s'il n'est pas reconnu� � Contrefacteur, sera tenu de payer au v ritable Propri taire une somme � � �quivalente au prix de cinq cents exemplaires de l' dition originale. � ART. 6. Tout Citoyen qui mettra au jour un Ouvrage, soit de Litt rature � ou de Gravure dans quelque genre que ce soit, sera oblig d'en d poser � � deux exemplaires la Biblioth que nationale ou au Cabinet des Estampes � � de la R publique, dont il recevra un re� u sign par le Biblioth caire; � � � faute de quoi il ne pourra tre admis en justice pour la poursuite des � Contrefacteurs. ART. 7. Les h ritiers de l'Auteur d'un Ouvrage de Litt� rature ou de � Gravure, ou de toute autre production de l'esprit ou du g nie qui � appartiennent aux beaux-arts, en auront la propri t exclusive pendant � � dix ann es. � * * * * * _Je place la pr sente dition sous la sauve-garde des Loix et de la � � probit� des citoyens. Je d clare que je poursuivrai devant les Tribunaux � tout_ Contrefacteur, Distributeur _ou_ D bitant _d' dition � � contrefaite. J'assure m me au Citoyen qui me fera conno tre le_ � � Contrefacteur, Distributeur _ou_ D bitant, _la moiti du � � d�dommagement que la Loi accorde._ Paris, ce 5 Prairial, l'an 6e de la R�publique Fran aise. � BUISSON. [Illustration: Benjamin Franklin.] VIE DE BENJAMIN FRANKLIN, �CRITE PAR LUI-M ME,� SUIVIE DE SES OEUVRES MORALES, POLITIQUES ET LITT RAIRES,� Dont la plus grande partie n'avoit pas encore t publi e. � � � TRADUIT DE L'ANGLAIS, AVEC DES NOTES, PAR J. CAST RA.� Eripuit coelo fulmen sceptrumque tyrannis. TOME PREMIER. * * * * * � PARIS, Chez F. BUISSON, Imp.-Lib. rue Hautefeuille, N . 20. � AN VI DE LA R �PUBLIQUE. PR�FACE DU TRADUCTEUR. Pendant les derni res ann es que Benjamin Franklin passa en France, on� � parloit beaucoup, dans les Soci t s o il vivoit, des Confessions de � � � Jean-Jacques Rousseau, dont la premi re partie venoit de paro tre. Cet � � Ouvrage, dont on peut dire et tant de bien et tant de mal, et qui est quelquefois si attrayant par les charmes et la sublimit du style, � quelquefois si rebutant par l'inconvenance des faits, engagea quelques amis de Franklin lui conseiller d' crire aussi les M moires de sa Vie:� � � il y consentit. Ces amis pensoient, avec raison, qu'il seroit curieux de comparer � l'Histoire d'un crivain, qui semble ne s' tre servi de sa brillante � � imagination que pour se rendre malheureux, celle d'un Philosophe qui a sans cesse employ toutes les ressources de son esprit assurer son � � bonheur, en contribuant celui de l'humanit enti re. Eh! en effet, � � � combien il est int ressant de consid rer les chemins diff rens qu'ont � � � suivis ces deux hommes galement n s dans le simple tat d'Artisan, � � � livr�s � eux-m mes au sortir de l'enfance et n'ayant presque point eu de� ma�tres. Chacun d'eux fit sa propre ducation et parvint la plus � � grande c l brit� �. Mais l'un passa indolemment plusieurs ann � es dans la � servitude obscure, o le retenoit une femme sensuelle[1]; et l'autre ne � comptant que sur lui, travailla constamment de ses mains, v cut avec la � plus grande temp rance, la plus s v re conomie, et en m� me-temps, � � � � fournit g n reusement aux besoins, m�me aux fantaisies de ses amis.� � [1] Madame de Warens. Cette comparaison, tout enti re l'avantage de Franklin, ne doit pas � � faire supposer que je cherche d pr cier Jean-Jacques. Personne � � � n'admire et n'aime plus que moi le rare talent de cet loquent crivain: � � mais j'ai cru devoir indiquer combien sa conduite, rapproch e de celle � de Franklin, peut tre une utile et grande le on pour la Jeunesse.� � Il y a des pr ceptes d'une saine morale, non-seulement dans la Vie de � Franklin, mais dans la plupart des morceaux qui composent le Recueil de ses OEuvres. Le reste est historique ou ing nieux. � Une partie de la Vie de Franklin avoit t d j traduite en fran ais, et � � � � � m�me d'une mani re soign e. Malgr cela, j'ai os � entreprendre de la � � � traduire de nouveau. L' �diteur anglais a joint ce qu'il a pu se procurer du manuscrit de � Franklin, la suite de sa Vie, compos e Philadelphie. J'ai t assez � � �
¡Sé el primero en escribir un comentario!

13/1000 caracteres como máximo.