Exposé de CCACanada au Groupe d’étude sur les politiques en matière de concurrence

De
Publicado por

      Le 11 janvier 2008 Monsieur L.R. Wilson Président, Groupe d’étude sur les politiques en matière de concurrence Industrie Canada 235, rue Queen Ottawa (Ontario) K1A 0H5 Par courriel : competitionreview@ic.gc.ca Monsieur, Veuillez trouver ci-joint l’exposé de CGA-Canada au Groupe d’étude sur les politiques en matière de concurrence. Veuillez agréer, Monsieur, mes salutations distinguées. La vice-présidente, Affaires gouvernementales et réglementaires, [Original signé par :] Carole Presseault   Pièce jointeExposé de CGA‐Canada au Groupe d’étude sur les politiques en matière de concurrence Investir dans la position concurrentielle du Canada  Le 11 janvier 2008     Exposé de CCA­Canada au Groupe d’étude sur les politiques en matière de concurrence Investir dans la position concurrentielle du Canada Introduction C’est avec grand plaisir que l’Association des comptables généraux accrédités du Canada (CGA‐Canada) saisit l’occasion de présenter son point de vue sur les questions étudiées par le Groupe d’étude sur les politiques en matière de concurrence. Elle aimerait en profiter pour vous féliciter de votre nomination au poste de président. Ces félicitations sont bien méritées, car vous vous êtes vu confier une tâche significative dont l’incidence à long terme est importante.  Le Groupe d’étude a déjà reçu de CGA‐Canada un premier exposé portant sur les recommandations issues du rapport Productivité en déclin ...
Publicado el : sábado, 24 de septiembre de 2011
Lectura(s) : 33
Número de páginas: 7
Ver más Ver menos
Le 11 janvier 2008 Monsieur L.R. Wilson Président, Groupe d’étude sur les politiques en matière de concurrence Industrie Canada 235, rue Queen Ottawa (Ontario)K1A 0H5 Par courriel :competitionreview@ic.gc.caMonsieur, Veuillez trouver cijoint l’exposé de CGACanada au Groupe d’étude sur les politiques en matière de concurrence. Veuillez agréer, Monsieur, mes salutations distinguées. La viceprésidente, Affaires gouvernementales et réglementaires, [Original signé par :] Carole Presseault Pièce jointe
ExposédeCGACanadaauGrouped’étudesurlespolitiquesenmatièredeconcurrenceInvestirdanslapositionconcurrentielleduCanadaLe11janvier2008
ExposédeCCAǦCanadaauGrouped’étudesurlespolitiquesenmatièredeconcurrence
InvestirdanslapositionconcurrentielleduCanada
IntroductionC’estavecgrandplaisirquel’AssociationdescomptablesgénérauxaccréditésduCanada(CGACanada)saisitl’occasiondeprésentersonpointdevuesurlesquestionsétudiéesparleGrouped’étudesurlespolitiquesenmatièredeconcurrence.Elleaimeraitenprofiterpourvousféliciterdevotrenominationaupostedeprésident.Cesfélicitationssontbienméritées,carvousvousêtesvuconfierunetâchesignificativedontl’incidenceàlongtermeestimportante.
LeGrouped’étudeadéjàreçudeCGACanadaunpremierexposéportantsurlesrecommandationsissuesdurapportProductivitéendéclin.Lesréflexionsquisuiventcomplètentcepremierexposé.
LesprofessionsduCanadatémoignentbiendesréussitespasséesdenotrepays.Laprofessionnalisationdelamaind’œuvreaaidéleCanadaàétablirsaprésencedanslemondeetcontinueraàjouerunrôlecléenassurantlaprospéritéfuturedupays.CGACanadaaparticipéàcemouvement.Encetteannéee ellecélèbrele100anniversairedutitredeCGA,CGACanadaadequoiêtrefière.Enunsiècle,lepetit«club»decomptablesfondéen1913estdevenu,fortdeses68000membresetétudiants,l’organismecomptableprofessionneldontletitreconnaîtlaplusfortecroissanceauCanada.CGACanadaadesassociationsaffiliéesdanstouteslesprovincesettouslesterritoiresduCanadaainsiqu’auxBermudes,auxCaraïbesetàHongkong,etelleadesbureauxrégionauxenChine.CGACanadapréparesesmembresàdevenirdesprofessionnelsdontl’intégritéinspireconfianceetellefaciliteleurapprentissagecontinudemanièrequelesCGAsemaintiennentrésolumentàlatêtedeleurprofession.LesCGAcontribuentàlacroissanceetàlaprospéritédetouslessecteursdel’économieparleursconseilsstratégiquesetleurrôleprépondérantdanslesmilieuxfinanciers.Lesquestionssurlesquellessepenchevotregrouped’étudeontdoncunegrandepertinencepournosmembresetpourleursclients.Commevous,CGACanadaviselamiseenplaced’uncadreappropriépourassurerlacompétitivitéinternationaleàlongtermeduCanadaetdesCanadiens.PlanensixpointsdeCGAǦCanadaVerslafindel’automnedernier,CGACanadaaélaboréunplanensixpointspourassurerlaprospéritéetlaproductivitéduCanada.Ceplanportaitsurtoutsurlespolitiquesfiscaleetbudgétaire.Ensemble,del’avisdeCGACanada,cespolitiquespermettrontd’établirunebasesolidesurlaquellenouspourronsnousappuyerpourcontinueràbâtirunCanadaprospèrequitiendrasaplacefaceàlaconcurrencemondiale.Lesassisesduplancomprennentlaprudencebudgétaire,l’examenapprofondidelapolitique2
ExposédeCGACanadaauGrouped’étudesurlespolitiquesenmatièredeconcurrenceInvestirdanslapositionconcurrentielleduCanadaLe11janvier2008fiscalecanadienne,l’améliorationducommerceinterprovincial,l’efficienceetl’efficacitédelaréglementationetl’adoptiondemesurespouraccroîtrel’avantagedusavoirduCanada.CesfacteursrejoignentlestravauxduGrouped’étude.Auxfinsduprésentexposé,toutefois,CGACanadadésiremettrel’accentsurdeuxélémentsenparticulier:lacompétitivitéenmatièrefiscaleainsiquel’efficienceetl’efficacitédelaréglementation.CompétitivitéenmatièrefiscaleLespartiesprenantesontsansdouteéténombreusesàfairevaloirauGrouped’étudel’importancedelacompétitivitéenmatièrefiscale.Denombreusesétudesindiquentquelestauxd’impositiondesentreprisesduCanadacomptentparmilesplusélevésdumonde.Lestauxd’impositiondesparticuliersetdesentreprisesdevraientêtremesurésenfonctiondepointsderéférenceinternationaux;leCanadaferaitainsifiguredechefdefileenmettantenplaceunenvironnementquifavorisel’investissementetlacroissance,aulieudelespénaliser.Cettemesuredevraitsefairedefaçoncontinuepouréviterquelestauxd’impositionn’enviennentàéclipserlesprofitsdesentreprises.Lesallégementsfiscauxannoncésl’automnedernierreprésententunchangementtrèsopportunparrapportauxréductionsd’impôtcibléesetauxdispositionsspécialesqui,del’avisdeCGACanada,n’ontqu’uneincidenceminimesurlacompétitivitéd’ensembledusystèmefiscal.Àvraidire,CGACanadaestimequelecaractèrespécialdecesmesurescompliqueinutilementl’impositiondesconsommateursetdesentreprises.Enleurqualitédeprofessionnelscomptables,lesCGAsontparticulièrementbienplacéspourconstateràquelpointlesystèmefiscalcanadienestinutilementcongestionné,complexeetincohérent.IlseraitutilequeleGrouped’étudeenquêtesurlesmoyensàprendrepourrendrelesystèmefiscalplussimple,pluséquitableetplusefficientet,parconséquent,plusconcurrentiel.Pourcommencer,lesgouvernementspourraientsongeràaccélérerl’harmonisationdelaTPSetdestaxesdeventeprovinciales,etàfaireensortequelesassiettesfiscalesdemeurenttoujourslargesetneutres.EfficienceetefficacitédelaréglementationLeGrouped’étudesepose,àjustetitre,laquestionsuivante:commentleCanadapeutillutteràgrandeéchellepourobtenirdesinvestissements?Etiladéjàrecensédenombreuxfacteursimportants,dontlecadrederéglementation.Àcetégard,CGACanadaestimecommetantd’autresqu’ilfautmettreenplaceuncadrederéglementationefficientetefficace.Elledésireparticulièrementformulerdescommentairessurlespointssuivants:ƒlecommerceintérieur;ƒlaréglementationdesvaleursmobilières;ƒlesnormesinternationalesd’informationfinancière;ƒlaréglementationdel’expertisecomptable.
3
ExposédeCGACanadaauGrouped’étudesurlespolitiquesenmatièredeconcurrenceInvestirdanslapositionconcurrentielleduCanadaLe11janvier2008CommerceintérieurMalgrélamondialisationdesmarchés,leCanadaaencorebeaucoupdecheminàfairepourétablirlelibreéchangeentrelesprovinces.Ilestsouventplusfacileauxentreprisesd’uneprovincedevendreleursbiensetservicesàl’étrangerquedanslesprovincesvoisines.Cetétatdefaitnuitànotrecompétitivitéet,pardessustout,ilnecorrespondpasànosattentescommepays.DiscoursduTrône,16octobre2007Enmatièredecommerceintérieur,leCanadaaprésenteundossierlamentable.Ilnedisposepasdesinstrumentsvouluspourfaciliterl’échangedebiensetdeservicesd’uneprovinceàl’autre.Malgréleseffortsdéployésdemanièrecontinuedepuisplusd’unedizained’années,lasituations’estpeuaméliorée.L’Accordsurlecommerceintérieursignéilyaplusde12ansn’apasdonnélesrésultats1 escomptés.Cetaccordestlimité,compliquéetinapplicable.LesobstaclesaucommerceintérieurnuisentàlaproductivitéetàlacompétitivitéduCanada;ilsfontmonterlescoûts,réduisentlacapacitéd’innovationetentraînentcertainscoûtssupplémentaires.Untelenvironnementn’estpasparticulièrementpropiceàl’investissementdirectétranger.CGACanadaestimequelemomentestvenupourlegouvernementfédéraldeprendresesresponsabilitésetd’exercerlespouvoirsqueluiconfèrelaconstitutionenmatièrederéglementationducommerce.Pourqu’ilpuisses’acquitterdesaresponsabilitéd’établiruneunionéconomiquedépourvued’obstaclescommerciauxetderéglementerlecommerceinterprovincial,CGACanadaproposequelegouvernementfédéralprennelesmesuressuivantes:adopter,pardesmesureslégislatives,unesériedeprincipesd’ouverturecommercialesefondantsurlanotiond’unmarchélibreetouvert;établiruntribunalducommerceintérieurpermanent.CGACanadas’estbeaucouppenchéesurlespolitiquesenmatièredecommerceintérieur.EllesetientàladispositionduGrouped’étudeetdesonpersonnelpourapprofondircettequestionaubesoin.RéglementationdesvaleursmobilièresLacomplexitédurégimederéglementationdesvaleursmobilièresafaitl’objetdemaintesréflexionsetdiscussions.LesdéclarationsrécentesduministredesFinancesduCanadaontdonnéunenouvelleimpulsionàlaréforme.Lesmilieuxd’affairessontunanimes:l’aptitudedenotrepaysàattirerdescapitauxdépenddel’efficiencedelaréglementation,notammentquantàlamanièredontl’obtentiondecapitauxsefaitdanslesmarchéscanadiens.Àlafinde2006,CGACanadaaeffectuéuneenquêteauprèsdespetitesetmoyennesentreprises(PME)cotéesenBourse.Ilestressortidecetteenquêteque,detouslessujetsdepréoccupationenmatièrede1 VoirlesdocumentsderéflexionpubliésparCGACanadaàcesujet:http://www.cgacanada.org/frca/ResearchAndAdvocacy/AreasofInterest/InternalTrade/Pages/InternalTrade.aspx
4
ExposédeCGACanadaauGrouped’étudesurlespolitiquesenmatièredeconcurrenceInvestirdanslapositionconcurrentielleduCanadaLe11janvier2008réglementationauCanada,c’estlecaractèrefragmentédelaréglementationsurlesvaleursmobilièresquitracasselepluslesPME.CommelesecteurdesPMEestlemoteurdelacroissanceéconomiqueetdelacréationd’emplois,cetteconstatationestimportanteetdoitêtrepriseenconsidération.
Lerégimedepasseportauquelparticipentlamajoritédesprovincesetdesterritoiresestunexcellentexempledemesurepermettantd’allégerlefardeaudelaréglementation.
CGACanadaestimequ’ilfaudraitsonger,danslecadred’uneréforme,àdonneruntrèsvastemandatàl’organismederéglementationdesvaleursmobilières.Silaréformedevaitmeneràlamiseenplaced’unnouveaumodèlederéglementation,cedernierdevraitreposersurlesprincipessuivants:l’efficiencedelaréglementation,l’inclusionprofessionnelle,latransparence,laredditiondecomptesetlapriseencomptedesbesoinsrégionaux.
Pourassurerl’intégritéd’unmarchéfinancier,ilfautexigeruneinformationfinancièredegrandequalité.Lacrédibilitédelafonctiondenormalisationetlapertinencedelasurveillancedelafonctiondevérificationsontcritiquespourlemaintiend’unmarchééquitable,efficientettransparentdanslequellesinvestisseursmettenttouteleurconfiance.Lesmarchésfinancierscanadiensetleursinstrumentsdoiventêtreaussisolidesqueceuxdesautrespayspourattirerlesinvestisseurs.
Lenouveaumodèlederéglementationdesvaleursmobilièresdevraitengloberlesdeuxfonctions2 suivantes:lanormalisationdel’informationfinancièreetlasurveillancedesvérificateurs.
Àl’heureactuelle,lapolitiqueduCanadavaàl’encontredecelledesautrespayspuisquecesdeuxfonctionsn’ysontpasindépendantesdelaprofessionqu’ellesrégissent.Celapeutporteràcroirequelesorganismesresponsablesdecesfonctionssontincapablesdes’acquitterdeleurrôleavectoutela3 rigueurvouluepourprotégerl’intérêtpublic.
Ailleurs,l’élaborationdesnormesd’informationfinancièreetlasurveillancerelèventdirectementdel’État.AuxÉtatsUnis,laSecuritiesandExchangeCommission,unorganismefédéral,encadrelePublicCompanyAccountingOversightBoard,lequelapourmandatdesurveillerlavérificationdessociétésouvertes.EnAustralie,onaétabliunmodèledesurveillancegouvernementalquiencadrelanormalisationdelacomptabilitéetcelledelavérification.AuRoyaumeUni,leFinancialReportingCouncil,unorganismegouvernementalindépendant,aétéétablipourencadrerlanormalisationdelacomptabilitéetdelavérificationdemêmequeletravaildesvérificateursdessociétésouvertes.
LeConseilcanadiensurlaredditiondecomptes,l’organismeprivéchargédel’importantetâchedesurveillerlesvérificateursdessociétésouvertes,n’estpasindépendantdesvérificateursetn’apasde
2 VoirPoonamPuri,Laréglementationdel’expertisecomptableetlanormalisationdelacomptabilitéetdelavérificationsousl’égided’unorganismecommunderéglementationdesvaleursmobilièresauCanada(CGACanada,février2007)3 VoirAdamC.PritchardetPoonamPuri,TheRegulationofPublicAuditinginCanadaandtheUnitedStates:SelfregulationorGovernmentRelation?(FraserInstitute,février2006)
5
ExposédeCGACanadaauGrouped’étudesurlespolitiquesenmatièredeconcurrenceInvestirdanslapositionconcurrentielleduCanadaLe11janvier2008fondementlégislatif.Celarisquefortdecompromettre,del’avisdeCGACanada,l’aptitudedel’organismeàexécutersonmandatdansl’intérêtdupublic.
IlseraitutiledesepenchersurcesquestionspouraiderleCanadaàdevenirunedestinationdechoixpourlesinvestisseurs.
Normesinternationalesd’informationfinancièreIlaétémentionnéque,poursoutenirlaconcurrenceinternationale,leCanadadoitréformerlanormalisationdelacomptabilitéetdelavérification,puisqueleprocessusactuelestdésuetetqu’iln’estpasàlahauteurdesmeilleurespratiquesadoptéesdansdespayssimilaires.Lasituationestd’autantplusurgentequedenombreuxpaysontdéjàadoptélesnormesinternationalesd’informationfinancière(ounormesIFRS),unensemblecommundenormescomptablesétabliesparl’InternationalAccountingStandardsBoard(IASB).LeCanadaadopteralesnormesIFRSpourlesentitésayantuneobligationpubliquederendredescomptesd’ici2011.Aumomentlesentreprisessepréparentpourcetteimportantetransition,ilresteàdéterminerquellesserontlesnormesd’informationauxquellesserontassujettieslesautresentreprises(c’estàdirelesentitéssansobligationpubliquederendredescomptes)aprèsladated’adoptiondesnormesIFRSpourlesentitésayantuneobligationpubliquederendredescomptes.Iln’yaaucunconsensusquantàl’orientationàprendre.
Lespartiesprenantesenvisagentuncertainnombred’options.
CGACanada,poursapart,estimequeleCanadadevraitégalementadopterlesnormesIFRSpourlesentitéssansobligationpubliquederendredescomptesetelleappuieleprojetd’adoptiondesnormesIFRSpourlesPMEdel’IASB.Lamondialisationdesmarchésadonnélieuàundésird’uniformitéetdecomparabilité.Àcetégard,l’applicationdesnormesIFRSpourlesPMEpeutêtred’ungrandsecoursdansleprocessusdécisionnel,quecesoitdanslecadredefusionsetd’acquisitionsdansunmêmepaysouàl’étranger,deladéterminationducoûtd’obtentiondelaconformitélemoinsélevédansleschaîneslogistiquesmultinationalesoudel’établissementd’étatsfinancierscomparablespourlesinvestisseursdedifférentspays.LesnormesIFRSpourlesPMEpeuventserévélerunatoutprécieux.LaLoicanadiennesurlessociétésparactionsdélèguel’élaborationdesnormescomptablesàl’InstitutCanadiendesComptablesAgréés(ICCA).Enraisondel’importancedel’informationfinancièredansleprocessusdécisionneldesentreprises,CGACanadainviteleGrouped’étudeàencouragerl’adoptiondesnormesIFRSpourlesPMEaupays,afind’améliorerlacompétitivitéduCanada.Réglementationdel’expertisecomptableLeBureaudelaconcurrencearécemmentpubliéunimportantrapportsurlesprofessions.Cerapport,intituléLesprofessionsautoréglementéesAtteindrel’équilibreentrelaconcurrenceetlaréglementation,contientdeprécieuxrenseignementsetconseilssurlaréglementationdesprofessions.Lechapitre3,Comptables,anaturellementretenul’attentiondeCGACanada.Lecommissairedela6
¡Sé el primero en escribir un comentario!

13/1000 caracteres como máximo.

Difunda esta publicación