Modernité et sociétés paysannes : le rôle du religieux dans la recomposition des identités au Guatemala / Modernity and Peasant Societies : the Rôle of Religion in the Realignment of Identifies in Guatemala - article ; n°1 ; vol.97, pg 73-95

De
Archives des sciences sociales des religions - Année 1997 - Volume 97 - Numéro 1 - Pages 73-95
The author studies the conflicts fostered by Rural Catholic Action within the peasant communities of Guatemala and analyzes their consequences and the relations between religion and politics in this context. He also analyzes the elements of continuity and rupture in the social structure traditionally organized around the binomial brotherhood-regeduria. In a second part, the author studies the structure of the movement at the national, regional and local levels, taking into account its strategies of conversion. On the one hand these strategies targeted the storekeepers, a social group hitherto marginal in the dominant agrarian social structure but for whose members the involvement in the movement was a way of transforming social relations and of occupying new positions of legitimacy and power. On the other hand, Catholic Action used the kin structures: the entire family would be tar geted for conversion, thereby the development of the organization would be strengthened through the system of alliance, since anyone who married a member of the movement had to join as well. The author claims that Catholic Action, as an organic and highly organized movement, has contributed to the disruption of the indegenous rural commu nities by fostering within them new forms of power, of social relations and conflict. According to him, this process of disruption and encounter with modernity explains, to a large extent, the tremendous movement of conversion to the Protestant sects and churches coming from North-America in Guatemala in the recent decades. This social dislocation has created a breaking up of the social groups and of the traditional forms of associations, generating free protons which, in turn, are looking for new articulations, new social connections, new points of identification.
Partant de l'analyse des conflits que l'Action Catholique Rurale a suscité à l'intérieur des communautés rurales du Guatemala, l'auteur s'intéresse aux implications et aux interelations du religieux et du politique, ainsi qu'aux processus de rupture et de continuité des logiques sociales qui articulent traditionnellement les relations sociales autour du binôme confrérie-regeduria. Dans une seconde partie, l'auteur analyse le système organique du mouvement aux niveaux national, régional et local, en prenant en compte les stratégies de conversion. Celles-ci s'appuyaient, d'une part, sur la conversion de commerçants, groupe social périphérique par rapport au système traditionnel fondé sur la structure agraire, et pour lequel l'insertion dans le mouvement constituait l'une des stratégies de recomposition des relations sociales et d'insertion dans de nouveaux espaces de légitimité et de pouvoir. D'autre part, l'Action catholique a utilisé les structures de parenté : c'était la famille en entier qui se convertissait, et le développement de l'Action catholique se consolidait à travers le système d'alliance, puisque celui ou celle qui se mariait avec un membre du mouvement devait aussi y entrer. L'auteur émet l'hypothèse que l'Action Catholique, mouvement organique et organisé, a déstructuré les sociétés rurales-indigènes en impulsant en leur sein de nouvelles formes de pouvoir, de relations sociales et d'opposition. Ce sont ces processus de déstructuration et d'entrée dans la modernité qui expliquent, en grande partie, les processus de conversion accélérée aux sectes et aux églises issues du protestantisme nord-américain et qui ont connu un développement fulgurant au Guatemala durant les dernières décennies. La désarticulation sociale a provoqué la désarticulation des groupes sociaux et des espaces traditionnels d'adhésion, générant des protons libres, qui ont, à leur tour, recherché de nouvelles articulations, de nouveaux liens sociaux, et de nouveaux espaces de référence.
23 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publicado el : miércoles, 01 de enero de 1997
Lectura(s) : 59
Número de páginas: 26
Ver más Ver menos

Jesús Garcia-Ruiz
Modernité et sociétés paysannes : le rôle du religieux dans la
recomposition des identités au Guatemala / Modernity and
Peasant Societies : the Rôle of Religion in the Realignment of
Identifies in Guatemala
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 97, 1997. pp. 73-95.
Citer ce document / Cite this document :
Garcia-Ruiz Jesús. Modernité et sociétés paysannes : le rôle du religieux dans la recomposition des identités au Guatemala /
Modernity and Peasant Societies : the Rôle of Religion in the Realignment of Identifies in Guatemala. In: Archives des sciences
sociales des religions. N. 97, 1997. pp. 73-95.
doi : 10.3406/assr.1997.1124
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1997_num_97_1_1124Resumen
Partiendo del análisis de los conflictos que el desarrollo de la Acción Católica Rural provoca en el
interior de las sociedades rurales de Guatemala, el autor aborda las implicaciones e interelaciones de
lo religioso y de lo político y los procesos de ruptura y continuidad de las lógicas sociales que
articulaban tradicionalmente las relaciones sociales entrono al binomio « cofradía-regeduría ».
En una segunda parte es analizado el sistema orgánico del movimiento a nivel nacional, regional y local
tomando en cuenta las estrategias de conversión, estrategias que se apoyan en la conversión de
comerciantes, grupo social periférico en el sistema tradicional fundado en la estructura agraria, para
quienes la inserción en el movimiento era una de las estrategias de recomposición de las relaciones
sociales y de en nuevos espacios de legitimidad y de poder. Por otra parte, la Acción Católica
utilizó las estructura de parentesco : era la familia que se convertía en su totalidad, y su desarrollo se
consolidó a través del sistema de alianza, ya que quien se casaba con un miembro del movimiento
tenía que integrarse al mismo.
El autor desarrolla la hipótesis de que la Acción Católica, movimiento orgánico y organizado,
desestructura las sociedades rurales-indígenas reestructurando nuevas formas de poder, de relaciones
sociales y de oposición en el interior de las mismas. Son estos procesos de desestructuración y
entrada en la modernidad que explica, en gran medida, los procesos de conversión acelerada a las
sectas e iglesias de originadas en el protestantismo nosteamericano que han conocido un gran
desarrollo en las últimas décadas en Guatemala. La desarticulación social ha provocado la
desarticulación de grupos sociales y de los espacios tradicionales de adhesión generando «protones
libres», los cuales, a su vez, buscaron nuevas articulaciones, nuevos lazos sociales y nuevos espacios
de referencia.
Abstract
The author studies the conflicts fostered by Rural Catholic Action within the peasant communities of
Guatemala and analyzes their consequences and the relations between religion and politics in this
context. He also analyzes the elements of continuity and rupture in the social structure traditionally
organized around the binomial "brotherhood-regeduria".
In a second part, the author studies the structure of the movement at the national, regional and local
levels, taking into account its strategies of conversion. On the one hand these strategies targeted the
storekeepers, a social group hitherto marginal in the dominant agrarian social structure but for whose
members the involvement in the movement was a way of transforming social relations and of occupying
new positions of legitimacy and power. On the other hand, Catholic Action used the kin structures: the
entire family would be tar geted for conversion, thereby the development of the organization would be
strengthened through the system of alliance, since anyone who married a member of the movement
had to join as well.
The author claims that Catholic Action, as an organic and highly organized movement, has contributed
to the disruption of the indegenous rural commu nities by fostering within them new forms of power, of
social relations and conflict. According to him, this process of disruption and encounter with modernity
explains, to a large extent, the tremendous movement of conversion to the Protestant sects and
churches coming from North-America in Guatemala in the recent decades. This social dislocation has
created a breaking up of the social groups and of the traditional forms of associations, generating "free
protons" which, in turn, are looking for new articulations, new social connections, new points of
identification.
Résumé
Partant de l'analyse des conflits que l'Action Catholique Rurale a suscité à l'intérieur des communautés
rurales du Guatemala, l'auteur s'intéresse aux implications et aux interelations du religieux et du
politique, ainsi qu'aux processus de rupture et de continuité des logiques sociales qui articulent
traditionnellement les relations sociales autour du binôme "confrérie-regeduria".
Dans une seconde partie, l'auteur analyse le système organique du mouvement aux niveaux national,
régional et local, en prenant en compte les stratégies de conversion. Celles-ci s'appuyaient, d'une part,
sur la conversion de commerçants, groupe social périphérique par rapport au système traditionnel
fondé sur la structure agraire, et pour lequel l'insertion dans le mouvement constituait l'une desstratégies de recomposition des relations sociales et d'insertion dans de nouveaux espaces de légitimité
et de pouvoir. D'autre part, l'Action catholique a utilisé les structures de parenté : c'était la famille en
entier qui se convertissait, et le développement de l'Action catholique se consolidait à travers le
système d'alliance, puisque celui ou celle qui se mariait avec un membre du mouvement devait aussi y
entrer.
L'auteur émet l'hypothèse que l'Action Catholique, mouvement organique et organisé, a déstructuré les
sociétés rurales-indigènes en impulsant en leur sein de nouvelles formes de pouvoir, de relations
sociales et d'opposition. Ce sont ces processus de déstructuration et d'entrée dans la modernité qui
expliquent, en grande partie, les processus de conversion accélérée aux sectes et aux églises issues
du protestantisme nord-américain et qui ont connu un développement fulgurant au Guatemala durant
les dernières décennies. La désarticulation sociale a provoqué la désarticulation des groupes sociaux et
des espaces traditionnels d'adhésion, générant des "protons libres", qui ont, à leur tour, recherché de
nouvelles articulations, de nouveaux liens sociaux, et de nouveaux espaces de référence.Arch de Sc soc des Rel. 1997 97 janvier-mars 73-95
Jes GARC A-RUIZ
MODERNITE ET SOCIETES PAYSANNES LE ROLE
DU RELIGIEUX DANS LA RECOMPOSITION
DES IDENTIT AU GUATEMALA
Au Mexique et au Guatemala les processus de ruptures et de continuités
qui affectent les sociétés rurales depuis une vingtaine années peuvent être
analysés dans une double perspective celle des rapports entre le religieux
et le politique une part et celle des transformations des sociétés paysannes
dans leurs rapports la modernité autre part Le religieux intervient dans
ces processus comme un facteur particulièrement actif articulation désar
ticulation des relations sociales parfois même comme le facteur principal En
Amérique latine glise catholique transforme en profondeur ses stratégies
action sociale dans les années 1940-1950 Ce changement comporte des mo
dalités organiques organisation de la société Comme le dit plus tard Mgr
Fragoso évêque du Nordeste brésilien si nous avons foi dans le Christ et
dans son évangile nous devons par conséquent organiser la vie sociale éco
nomique et politique de fa on cohérente avec cette croyance en la dignité
fondamentale de homme.. 1)
Cette perspective nous oblige penser les formes du religieux en Amé
rique latine en termes intervention sociale Ce sont ces formes intervention
dans la désarticulation articulation des relations sociales des représentations
et des formes organisation sociale dont nous proposons de rendre compte
Dans ce travail ce sont les formes intervention liées Action catho
lique qui retiendront notre attention Notre hypothèse est que le développement
de Action catholique mouvement organique et organisé en légitimant une
nouvelle forme de vie catholique contre le crypto-paganisme des sociétés
mayas désarticulé en profondeur les logiques construites au cours des siècles
au sein des sociétés paysannes ce qui engendré des confrontations et des
conflits inédits auparavant En légitimant de nouveaux groupes sociaux de
convertis en consolidant leurs positions intérieur des relations de pouvoir
et influence en disqualifiant les traditionalistes etc. les responsables
Los textos de Medell el proceso de cambio en América Latina El Salvador UCA
Editores 1987 IX
73 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
de Action catholique sont intervenus profondément dans les sociétés rurales
et ont polarisé les groupes de parenté et de pouvoir Cette polarisation dé
sarticulé les groupes sociaux qui avaient des rôles intermédiaires ce qui
provoqué la recherche de nouveaux espaces de référence et adhésion no
tamment la conversion aux sectes évangéliques Cette perspective nous mène
nous interroger sur la valeur explicative des propositions de Christian
Lalive pinay 3) Francisco Rolin 4) Jean Pierre Bast an et autres
auteurs qui présentent le pentecôtime comme le refuge des masses émo
tion des pauvres etc En effet agit-il une spécificité de la nature du
pencôtisme ou bien plutôt un contexte socio-historique où des groupes so
ciaux pauvres se sont trouvés privés de tout espace expression en position
atomes libres est-à-dire dans une situation de déstructuration due la
désarticulation des sociétés rurales aux migrations aux processus monétaires
de développement de nouvelles formes de capitalisme dans les années 1950
etc. option préférentielle pour les pauvres de glise catholique lati
no-américaine oriente aussi le questionnement dans ce sens
Les années quarante sont fondamentales pour la compréhension des trans
formations des sociétés rurales et de essor du Mouvement paysan-indien au
Guatemala est au cours de cette période que glise catholique entame la
reconquête des espaces perdus depuis la fin du XIXe siècle avec la complicité
de un des dictateurs qui gouverna les destins du pays lorsque le général
Jorge Ubico autorise le nonce Mgr Alberto vame faire venir des fran
ciscains et réorganiser arrivée de missionnaires Alliée au pouvoir conser
vateur pour maintenir son rôle hégémonique au sein de la société
guatémaltèque glise se voit confrontée aux libéraux qui veulent réorganiser
économie du pays et insérer dans économie mondiale par le développe
ment de la production agro-exportatrice notamment celle du café Dès la fin
du XIXe siècle glise riche propriétaire terrienne devient la cible priori
taire de action de démantèlement entreprise par tat la bourgeoisie créole
libérale appropriant ses terres pour les exploiter commercialement
Cette politique tendait neutraliser peu peu glise catholique en ré
duisant ses richesses et son pouvoir traditionnel Le contrôle des sociétés ru
rales travers la présence et action des prêtres constituant sans aucun doute
un des enjeux les plus importants la fermeture des séminaires et des centres
de formation du clergé condamne glise une perte progressive de présence
et action au sein des communautés rurales Une fois sa base sociale dé
mantelée glise devra se replier sur elle-même et se cantonner une position
défensive permanente
Nous nous sommes posés des questions analogues heure analyser la conversion
des classes moyennes différentes glises pentecôtistes Cf Sectes et glise catholique au
Guatemala du phénomène marginal un problème alarmant in René LUNEAU et Patrick
MICHEL eds Tous les chemins ne mènent plus Rome Les mutations actuelles du catholicisme
Paris Albin Michel 1995 pp 302-322
Religion dynamique sociale et dépendance le protestantisme en Argentine et au Chili
Paris La Haye Mouton 1975
El pentecostalismo partir de los pobres Cristianismo Sociedad no 95 1988
Jean-Pierre BASTIAN décrit le pentecôtisme comme émotion du pauvre dans article
publié dans ce numéro
Cf ESTRADA MONROY Datos para la Historia de la Iglesia en Guatemala III
Guatemala Sociedad de Geograf Historia de Guatemala 1979
74 RELIGIEUX ET IDENTIT AU GUATEMALA
REGEDUR A-CONFR RIE ESPACE DE LA CONFRONTATION
ET SARTICULATION
Dans ce contexte les Confréries et le système autorité traditionnel
des communautés ont peu peu renforcé leurs positions en se réapropriant
le contrôle des saints et de glise locale est-à-dire la reproduction
symbolique et sociale des secteurs qui ne passaient pas par la Costum
bre Les aguaciles et les sacristains généralement élus pour deux ans
avaient la responsabilité du contrôle de glise ils ouvraient le matin
après en avoir encensé entrée ils occupaient des statues et refermaient
glise la fin de après-midi en accomplissant le même rituel Ces espaces
étaient considérés par les communautés comme une propriété dont adminis
tration et la coordination leur revenaient le prêtre dans ce contexte lors
il pouvait être là était un simple interlocuteur dont les fonctions
précises effectuaient sous le contrôle des autorités traditionnelles
Les Confréries quant elles étaient les propriétaires des statues qui leur
étaient associées et de biens argent terres animaux etc. qui constituaient
La Confrérie fut importée en Amérique latine par glise catholique et les peuples
indiens ont adoptée comme une forme organisation des sociétés paysannes dans de nombreux
cas ils réorganisèrent dans son sein des formes claniques organisation sociale antérieures
la Conquête Chaque village avait plusieurs confréries et les structures politique et sociale des
communautés étaient étroitement imbriquées Plus la confrérie est importante plus ses membres
ont un statut élevé Le fait avoir été confrère chargé de organisation de la fête de la
confrérie confère un prestige et un ascendant social politique et économique réel
hui le rôle des confréries au Guatemala est fondamental en 1988 un recensement Rojas
Lima 1988 66 non exhaustif enregistrait 969 confréries sur le territoire national Leurs
fonctions sont polyvalentes au sein des sociétés indiennes veiller ordre social et adminis
tratif de la communauté en fournissant une protection politique en rendant la justice en oc
cupant de glise en recevant les saints en assumant les devoirs rituels de la communauté
envers le monde surnaturel Rojas Lima 1988 98)
Littéralement Coutume terme générique par lequel on désigne les pratiques tradition
nelles origine maya ou issue du cripto-paganisme
De nos jours encore glise catholique et les confréries sont parfois en conflit pour
des raisons similaires comme dans le cas Aguacatan El Régional 1-7 août 1993 Ainsi
depuis 1991 une Confrérie doit restituer les clés de la Maison Pastorale où se trouve la statue
de la Vierge de Incarnation qui est la patronne de cette même Confrérie Un ordre de capture
été lancé contre neuf de ses membres Ces derniers affirment que évêque et le curé se sont
laissés influencés par les membres du conseil paroissial Le conflit aggrave lorsque El Ré
gional Huehuetenango 26 novembre décembre 1993 19 la Confrérie de la Vierge de
Incarnation qui regroupe 11 villages et hameaux de la commune exige la statue de la Vierge
de qui se trouve traditionnellement dans la Maison Pastorale où elle est adorée
et dont elle ne sort que pour la procession de la fête patronale Les responsables de glise
catholique décident de la transférer dans le bâtiment principal et de changer les responsables
de la direction de la Confrérie pratique courante depuis que est implantée Action catholique
sans prendre en compte les représentants ni les décisions de Assemblée Générale Face im
possibilité de dialoguer avec les autorités ecclésiastiques ces derniers ont recours la Commis
sion des Droits de Homme au Ministère Public et la Commission des Communautés indiennes
du Congrès dont les représentants se rendent Aguacatan le 22 novembre La reunion est re
portée cause de absence du curé et de évêque de Huehuetenango qui était excusé pré
textant un voyage étranger Ils réclament également intervention du Bureau des Droits de
Homme de Archevêché qui se refuse intervenir En réalité et comme affirment les membres
de la Confrérie le curé était imposé sans prendre en considération les intérêts de la Commu
nauté Nous ne sommes pas en train de défendre un quelconque intérêt personnel nous nous
battons pour le patrimoine culturel de notre peuple déclare un des leurs
75 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
leur patrimoine En même temps les glises étaient depuis époque coloniale
et plus encore partir de indépendance des lieux spécifiques de culte où
de même que les hauteurs de certaines montagnes et que certains lieux consi
dérés comme sacrés se déroulaient des rituels Dans les glises on brûlait
le copal on présentait les offrandes alcool de fleurs de produits de la terre
de cierges etc Il existait des règles précises concernant les aj ij les agua
ciles les sacristains etc
arrivée au Guatemala des prêtres étrangers 10) les nouvelles dynami
ques du Vatican 11 développement en Europe de Action catholique et la
politique de Mgr Ros sell Arellano permettent de développement de nouvelles
stratégies de nouvelles politiques de récupération des espaces perdus Ces
politigues sont rendues possibles par la bienveillance de Jorge Ubico le chef
de tat en échange un soutien discret de la part de glise catholique
Origines et développement de Action catholique
Plusieurs tentatives avaient déjà été faites par glise afin de créer des
organisations séculières encadrement et organisation des populations En
1921 évêque de époque Mgr Luis Mu oz jésuite formé en Colombie
profitant de ouverture entraînée par la courte présidence du conservateur
Carlos Herrera organisa Apostolat de la Prière 12 et entreprit de dévelop
per la catéchèse
Mais ce est que dans les années trente une véritable politique or
ganisation du monde séculier se met en place Les efforts se développent sur
deux pôles dans la région orientale dominante non indienne est Apos
tolat de la Prière et en 1934 Momostenango région le Père Fran
ois Knitell origine hollandaise fonde avec des indiens la Société de
Propagation de la Foi Zacapa et dans le Peten région métisse le Père
Rafaël Gonzalez futur évêque auxiliaire des Altos et responsable national
de Action catholique fonde Action catholique
Le développement de Action catholique dans la région indienne constitue
un processus essentiel pour comprendre le rôle socio-politique joué par le
religieux dans les recompositions des sociétés rurales du Guatemala
10 Entre 1945 et 1950 le nombre de prêtres en Amérique latine est passé de 23000
34000 soit une augmentation de 37 en 1963 il avait 41 583 prêtres dont 17000 étrangers
soit une augmentation de près de 41 Le cas du Guatemala est encore plus surprenant en
1966 il avait 1432 prêtres réguliers et séculiers dont 1232 soit 86 étaient étrangers en
1964 605 religieux étaient répartis entre vingt ordres et seulement 94 guatémaltèques
cf Garcia-Ruiz 1988 759)
11 Le Pape Pie engagé le développement de Action catholique en Italie par la Lettre
Pastorale du 11 juin 1905 intitulée Un objectif ferme qui définissait les objectifs du mouvement
séculier Mais ce sont Pie XI et Pie XII qui éclairciront les contenus doctrinaux et les modalités
organisation du mouvement
12 Cette organisation est surtout développée Est du pays et elle entretient une ferveur
renouvelée de la religiosité populaire Bendana 1985 364)
76 ET IDENTIT AU GUATEMALA RELIGIEUX
La Société de Propagation de la foi Momostenango
La naissance le développement et les conflits que cette forme organi
sation génère nous sont rapportés par Rufino Tzoc qui en fut président et
qui dut affronter de réelles difficultés notamment importantes oppositions
au sein de sa propre communauté Le récit été recueilli en iche par David
Xiloj dans le cadre un projet de recherche que nous dirigeons 13 depuis
1987
Le Père Fran ois Knitell 14) dont les connaissances en espagnol étaient
limitées avait réuni peu peu un groupe de commer ants groupe relative
ment marginal intérieur un système communautaire contrôlé par les agri
culteurs qui se rassembla avec Pedro Herrera en tête Celui-ci insista pour
que soit formé un groupe ce quoi le prêtre répondit tes-vous sincère
Ferez-vous ce que on vous dira Parce que Dieu est pas un enfant et nous
ne sommes pas ses égaux Vous le ferez Si vraiment vous le faites je vous
apprendrai la vraie religion catholique Falla 1980 65 rapporte autrement
ces mots du missionnaire hollandais Que chacun conquière cinq hommes
et que chacune de ces cinq recrues en gagne cinq autres et ainsi de suite
Il entreprit de les réunir les mercredis et les dimanches pour leur faire le
catéchisme
Le groupe ainsi formé convaincu être les seuls vrais catholiques du
village nous étions 12 ou 15 de confession catholique et on nous appelait
les propagandistes nous dit Rufino Tzoc en racontant son histoire) tente
par tous les moyens de récupérer le bâtiment de glise en apostrophant les
traditionalistes ces pharisiens qui avaient fait du temple un repère de
voleurs reprenant expression biblique
Entre temps le Père Knitel meurt Le groupe se retrouve orphelin mais
décide aller voir évêque de Quetzaltenango qui après les avoir accusés de
poronelab 15 les fit sortir en leur disant il avait pas de prêtre dis
ponible Ils revinrent par deux fois pour présenter leur requête évêque qui
13 II agit un projet que nous menions en 1990 pour la formation-recherche de maîtres
de différents pays intitulé Intégration Nationale système de représentations et connaissances
dans les sociétés mayas du Guatemala Il est décrit dans notre ouvrage Historia de nuestra
Historia la construcci social de las identificaciones en las sociedades mayas de Guatemala
La transcription en iche du texte cité trouve pp 151-193)
14 Bien que pendant longtemps le pouvoir politique ait été interdit aux prêtres étrangers
pendant le gouvernement de Ubico Eglise met en place une stratégie de soutien discret ce qui
lui vaut une certaine neutralité condescendante du dictateur Il permet arrivée des premiers
prêtres étrangers espagnols italiens hollandais etc La présence de ce groupe de prêtres étran
gers est également attesté par les Viajes Presidenciales de Hern ndez de Léon 1940
108 qui relatent une anecdote révélatrice lors une audience publique une personne ap
proche du président et lui demande comment son voyage était passé Heureusement je vais
bien merci répondit Ubico Et quel embonpoint ajouta étranger Le président ne se contenant
plus tonna en ai toujours eu Nous nous sommes enquis auprès un voisin de identité
de individu était le curé Un curé espagnol Même dans la soupe il faut que en trouve
commenta Ubico Ces événements eurent lieu lors de la visite aux villages de 1935
15 Poronelab de Poron du verbe poronik qui signifie littéralement être brûlé et lab
qui marque le pluriel aj poronel désigne la personne qui brûle le copal Cette terminologie
renvoie existence de rites et de croyances traditionnels appelés la Coutume dont un des
actes rituels consiste faire brûler du copal
77 ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS
la troisième tentative leur dit de entretenir avec évêque auxiliaire pour
voir il était prêt entreprendre un voyage Momostenango évêque auxi
liaire de époque est un homme clé dans la genèse et le développement de
Action catholique guatémaltèque il agit du Père Rafael Gonz lez Estrada
fondateur du mouvement du Peten et de Zacapa et grâce auquel le mouvement
est développé dans les zones rurales Ceci constitue une caractéristique gua
témaltèque car la plupart des pays de Amérique latine le
était surtout implanté dans les zones urbaines Au Guatemala Action ca
tholique rurale fut planifiée et développée avec des structures particulièrement
efficaces et ce vraisemblablement parce que est le pays Amérique latine
où la confrontation avec les systèmes traditionnels été la plus violente
comme le montrent les éléments suivants
En 1945 évêque auxiliaire prend possession de la paroisse et en laisse
la direction zaro Ram rez Ovalle catéchiste que évêque avait formé
Zacapa et qui accompagna Quetzaltenango En 1946 évêque leur rend
visite et leur dit Si vous êtes vraiment chrétiens vous aurez des cours
pendant six mois et un enseignement de la religion très spécial vous serez
les premiers catéchistes de la paroisse Au même moment la structure de
organisation fut définie 27 personnes dont du chef-lieu et de chacun
des villages qui étaient mobilisés Rufino Tzoc avait alors environ 33 ans
et il était un des plus jeunes membres du groupe est pourquoi il fut nommé
catéchiste et premier président du mouvement
Momostenango Nicol Guzm Xiloj responsable du parti du Front
Populaire voyant le développement de Action catholique qui tentait de
contrôler glise et la légitimité de être entama un procès
contre évêque et contre la direction du mouvement nous tuerons cet
homme évêque qui nous ennuie nous enseigner des choses insensées
Les quatre quartiers du chef-lieu et les hameaux constituèrent un front
commun et commencèrent proférer des accusations on les accusait avoir
volé la statue de Saint Jacques le patron du village et avoir volé or qui
était caché intérieur de la tête ce qui avait dépossédé le Saint de son
pouvoir et de sa capacité accomplir des miracles Par ailleurs évêque fut
accusé entre autres choses attraper les femmes est-à-dire de coucher
avec elles lors de leurs promenades quotidiennes Un rapport fut rédigé et
envoyé Juan José Arévalo alors président de la République
Le conflit dura trois ans Les responsables de la tradition voulurent fermer
glise pour empêcher ceux de Action catholique de la contrôler mais lors
de leur intervention le juge de Première Instance et le gouverneur le leur
interdirent en argumentant ainsi Nous avons rien contre glise nous
ne sommes que des médiateurs entre le peuple et évêque Devant le tour
que prenait le conflit évêque préféra se replier en abandonnant les nou
veaux catéchistes La confrontation continua on les accusa être des dia
bles mais les nouveaux chrétiens résistèrent
De cette confrontation naquirent des alliances stratégiques conjonctu
relles aux aj poronelab se rallièrent les représentants des glises et des sectes
protestantes qui avaient développé leur présence quelques années auparavant
De nouvelles négociations démarrèrent avec évêque de Quetzaltenango
qui les renvoya nouveau au peu intérêt ils accordaient aux choses
de la foi Enfin après la troisième intervention en 1949 on envoya Guido
Marusse un prêtre italien La première réaction de Italien fut affronter
78 RELIGIEUX ET IDENTITES AU GUATEMALA
les traditionnalistes En voyant que le sol de glise était couvert de graisse
et de cire que les confrères nettoyaient coup de pioche il exclama
Comment est-ce que ceci peut être une glise On dirait un repaire de vo
leurs et de coyotes La première interdiction prononcée par le prêtre concer
nait le fait de brûler est-à-dire de pratiquer les rites traditionnels dont
une des composantes centrales de la coutume 16 consistait faire brû
ler du copal Il décida de couvrir le sol avec des briques de ciment Pour
cela il se rendit Quetzaltenango évêque lui accorda son autorisation et
le gouverneur malgré les lois en vigueur se dégagea de la responsabilité des
lieux de culte sur le prêtre Je ai rien voir avec tout cela faites ce que
bon vous semblera est votre responsabilité Le curé convaincu avoir le
soutien du gouverneur entama les travaux sur le champ le sol fut recouvert
de briques de ciment et des bougeoirs furent mis en place pour que les cierges
ne soient brûlés des endroits réservés cet usage Les aj poronelab
firent abstraction de la décision du prêtre et continuèrent faire brûler des
cierges sur le sol et devant les autels respectifs des saints ce qui était pas
possible avec les nouveaux candélabres qui se trouvaient des endroits neu
tres Le prêtre italien prépara la riposte connaissant importance que repré
sentait pour le monde indien le maintien des traditions au solstice de
printemps date de la wajxaquib atz 17) il ferma glise clé et cinq
heures du matin il enfuit San Francisco el Alto Les aj poronelab comme
leur habitude commencèrent le rituel et se dirigèrent vers glise ils
trouvèrent fermée Ils entreprirent de chercher le prêtre mais en vain Ils
adressèrent alors au gouverneur qui leur rétorqua il ne pouvait rien
faire il existait un responsable de glise Ils ne purent donc célébrer
la cérémonie comme les années précédentes Le rapport de forces était son
paroxysme le prêtre était parvenu déposséder la communauté un espace
elle contrôlait habituellement glise commen ait atteindre objectif était fixée par la confrontation
Trois jours après le prêtre italien revint Pendant toute année les ten
sions continuèrent mais avantage était dans le camp de glise Les auto
rités conscientes des risques de cet affrontement décidèrent intervenir pour
rituels 16 qui Ce organisent terme générique autour désigne des éléments ensemble suivants des croyances le discours-prière des pratiques par lequel et des processus le aj ij
présente la divinité objectif du rituel et les requêtes sociales et/ou individuelles les offrandes
destinées alimenter les divinités le copal noir le copal blanc les cierges les libations alcool
les fleurs les pétales les primeurs de la récolte et même si ce est pas toujours le cas le
sacrifice un coq ou une poule égorgé et dont le sang est versé sur les braises où se consomme
le copal et sur le sol
17 Littéralement huit singes est le terme qui désigne le nouvel an maya hui
Momostenango été un des principaux centres de transmission et de conservation des croyances
et des traditions liées la nouvelle année Les travaux Antonio Goubaud publiés abord dans
les Anales de la Sociedad de Geografia Historia de Guatemala XII no de 1935 puis
Indigenismo en Guatemala 1984 pp 38-39) expliquent pourquoi cette date est importante
Toute personne native du village de Momostenango doit commémorer ce jour et tous ceux qui
sont absents reviennent cet effet parfois de très loin Ils sont absolument convaincus que de
manquer ce précepte provoque des maladies graves et même la mort Il conclut en confirmant
cette importance très clairement Et ceci nous conduit penser que le calendrier est intrinsè
quement fondamental pour les indiens qui se le sont transmis travers les temps car comme
nous avons vu dans glise ainsi aux autels des hauteurs émotion profonde interne propre
ceux qui se sentent proches du divin marque leurs visages et leurs comportements et trouve
lors de la cérémonie de Guajxaquij Batz que je viens de vous décrire son expression suprême
79

¡Sé el primero en escribir un comentario!

13/1000 caracteres como máximo.