maladie de Chagas congénitale,

De
Publicado por



OPS/DPC/CD/301/04
Original: espagnol

Consultation de l’OPS
sur la
maladie de Chagas congénitale,
son épidémiologie et son contrôle



(Montevideo, Uruguay, 24–25 juin 2004)

Unité de Maladies Transmissibles
Prévention et Contrôle des Maladies
(OPS/AD/DPC/CD)

en collaboration avec le
Centre latino-américain de périnatalogie et développement humain
(CLAP)

Ce document n’est pas une publication formelle de l’Organisation panaméricaine de la Santé; néanmoins, l’Organisation se
réserve tous les droits. Le document peut être commenté, résumé, reproduit ou traduit en partie ou en totalité, mais pas
pour la vente ou à des fins commerciaux. Les opinions mentionnées sont la responsabilité exclusive des auteurs.
Contenu


Objectifs..................................................................................................... 2
Participants................................................................................................. 2
Recommandations....................................................................................... 2
Annexe I: Programme ................................................................................. 5 I: Liste de Participants.................................................................... 6

Objectifs

Consulter des chercheurs, cliniciens et responsables de programmes de contrôle de la
maladie de Chagas congénitale, afin de :
- effectuer un diagnostic de la situation et une mise à jour de ...
Publicado el : jueves, 05 de mayo de 2011
Lectura(s) : 236
Número de páginas: 8
Ver más Ver menos
OPS/DPC/CD/301/04Original: espagnol Consultation de l’OPS sur la maladie de Chagas congénitale,son épidémiologie et son contrôle
(Montevideo, Uruguay, 24–25 juin 2004) Unité de Maladies Transmissibles Prévention et Contrôle des Maladies (OPS/AD/DPC/CD) en collaboration avec le Centre latino-américain de périnatalogie et développement humain (CLAP)Ce document n’est pas une publication formelle de l’Organisation panaméricaine de la Santé; néanmoins, l’Organisation se réserve tous les droits. Le document peut être commenté, résumé, reproduit ou traduit en partie ou en totalité, mais pas pour la vente ou à des fins commerciaux. Les opinions mentionnées sont la responsabilité exclusive des auteurs.
Contenu Objectifs..................................................................................................... 2 Participants................................................................................................. 2
Recommandations....................................................................................... 2 Annexe I: Programme ................................................................................. 5 Annexe II: Liste de Participants .................................................................... 6
Objectifs Consulter des chercheurs, cliniciens et responsables de programmes de contrôle de la maladie de Chagas congénitale, afin de : -effectuer un diagnostic de la situation et une mise à jour de son contrôle; -développer les grandes lignes d’un guide de contrôle; -établir une projection du risque et de l’impact de la maladie dans la Région; -générer des normes pour compléter les actions de manière régulière et fiable dans les pays.
Participants Un groupe choisi de chercheurs, cliniciens et responsables de programmes de contrôle de la maladie de Chagas congénitale de la Région des Amériques, surtout de la sous-région du Cône Sud,avec la participation de l’Université Libre de Bruxelles (ULB), Belgique.
Recommandations Le Groupe de Consultation considère et recommande ce qui suit : 1.Il est crucial d’améliorer les actions d’intervention et de contrôle de l’infection congénitale parTrypanosoma cruzi, étant donné son importance pour la santé des enfants et dans l’épidémiologie de la parasitose. 2.Etant donné la période historique actuellement en cours concernant le contrôle de la maladie de Chagas dans toute la Région des Amériques, le Groupe insiste aussi sur la nécessité de consolider les acquis positifs et d’augmenter les efforts pour le contrôle de la transmission vectorielle et transfusionnelle de T. cruzi.
2
3.Le Groupe souligne que, dans les régions où le contrôle de la transmission vectorielle et transfusionnelle deT. cruzi est réalisé, ou bien avancé, la transmission congénitale constitue la forme principale de persistance de la parasitose dans les populations humaines.
4.Le Groupe considère que le document «Congenital infection with T. cruzi: from mechanisms of transmission to strategies for diagnosis and control» (Rev. Soc. Bras. Med. Trop.,2003, 36 (6): 767-771), résultant du Colloque International de Cochabamba, Bolivia (6–8 novembre 2002), reflète les orientations et les lignes fondamentales sur lesquelles doivent être basés le criblage, le diagnostic, le traitement et le suivi complet et correct des cas individuels de maladie de Chagas congénitale, considérée comme problème de santé publique. 5.Le Groupe recommande que lesdonnées de base sur la maladie de Chagas congénitale soient intégrées dans le Système Informatique Périnatale du CLAP/OPS. La problématique de cette parasitose doit également être incluse dans les actions decoopération technique du secteur materno-infantil que conduit ce Centre dans la Région des Amériques.
6.Le Groupe insiste sur la nécessité d’unemeilleure coordination des actions et des interventionsdu secteur materno-infantile, afin que les activités de criblage, de diagnostic, de traitement et de suivi de la maladie de Chagas congénitale soient réalisées simultanément aux plans de vaccination et/ou de contrôles cliniques de chaque pays, afin d’obtenir une efficacité et un soutien plus grand à ces opérations.
7.Afin que les pays puissent compléter leurs programmes d’action de manière adéquate, réaliste et efficace, le Groupe propose le schéma de base suivant pour les procédures de triage et de diagnostic: recherche sérologique systématique chez la mèrelors du premier contrôle pendant la grossesse, ou lors de son admission pour l’accouchement; pour les enfants dont la mère a une sérologie chagasique positive :i.recherche parasitologique néonatale directe; et e ii.recherche sérologique conventionnelle, à réaliser entre les 9 et e 12 mois de vie. Dans les communautés à forte transmission vectorielle, où l’incidence d’infection aiguë pendant la grossesserelevante, la possibilité de est rechercher systématiquement l’infection parT. cruzichez tous les nouveaux-nés doit être considérée.
Dans les pays où la fréquence des accouchements à domicile est élevée, la prise en charge des nouveaux-nés devra se faire au moment du premier contact avec le système de Santé.
3
8.En ce qui concerne le traitement, le Groupe considère comme crucial : que les pays allouent des ressources pour l’acquisition des médicaments spécifiques(nifurtimox et benznidazole) et recommandent un système d’achat géré avec la coopération de l’OPS; et de disposer deprésentations pédiatriques de ces médicaments. Il appelle les gouvernements, ONG, organismes internationaux et l’industrie à réaliser les actions correspondantes.
9.En ce qui concerne la santé familiale, le Groupe recommande : d’étendre l’étude à tous les enfants nés d’une mère dont la sérologie est positive; et de veiller à suivre médicalement la mère infectée.
10.Le Groupe réaffirme la nécessité de développer des programmes de contrôle de la maladie de Chagas congénitaledans l’entièreté du pays(zones endémiques et non endémiques). En effet, les réalités démographiques et migratoires font que la transmission congénitale dépasse les limites des zones de transmission vectorielle actuelles ou passées.
11.Le Groupe considère comme fondamental que les plans et les opérations à développer pour le criblage, le diagnostic, le traitement et le suivi de la maladie de Chagas congénitalesoient incorporés dans le système national de santé,à tous ses niveaux de complexité, en les intégrant dans les soins de santé primaires. 12.Le Groupe considère comme nécessaire de compléter de manière permanente la formation des ressources humaines pour la bonne exécution des actions recommandées.
13.normes deLe Groupe invite les pays à intégrer dans leur système légal ou leurs santé, l’obligation du criblage, du diagnostic, du traitement et du suivi de la maladie de Chagas congénitale.
14.Le Groupe considère de la plus haute importance lacoopération technique entre l’OPS/OMS, la Coopération Belge et l’Institut français de recherche pour le développement (IRD), afin de soutenir l’organisation, le développement, la recherche scientifique, et la formation de ressources humaines, en vue de fortifier les actions de contrôle de la maladie de Chagas congénitale dans la Région des Amériques.
4
Annexe I: Programme Site de la réunion:Centre latino-américain de périnatalogie et développement humain (CLAP/OPS). ième Hospital de Clínicas “Dr. M. Quintela”, 16 étage. Av. Italia s/N°, Montevideo. Uruguay. Toutes les ième activités ont eu lieu au 15 étage dans la salle de réunion du CLAP. Toutes les présentations étaient en espagnol.
Jeudi, 24 juin 2004 09:00 Ouverture 09:30Etat de la situation10:00 Maladies infectieuses de transmission congénitale dans les Amériques (Dr. José Luis Díaz Rossello)10:15 Café 10:45 Stratégies de diagnostic et de contrôle de l’infection congénitale à T. cruzi: résumé du document de Cochabamba (Dr. Yves Carlier)
Expériences de contrôle 11:15 Argentine (Dra. Sonia Blanco, Argentina)11:30 Chili(Dra. Myriam Lorca, Chile) 11:45 Bolivie(Dr. Faustino Torrico, Bolivia; Dr. Laurent Brutus, IRD-France)12:00 Uruguay(Drs. M. Sarasúa, G. Queiruga, A. González y A. Lena, Uruguay)
Contributions au thème de la maladie de Chagas congénitale 14:00 Maladie de Chagas congénitale(Drs. H. Freilij, M. Biancardi et J. Altcheh) 14:30 Chagas congénital: l’expérience de Córdoba.(Dres. E. Moretti et B. Basso) 15:00 Café 15:30 Mécanismes de transmission et de développement de l’infection congénitale àT. cruzi(Dr. Yves Carlier)
Vendredi 25 juin 2004 09:00 Révision d’une proposition méthodologique et d’organisation d’actions de diagnostic et de contrôle de la maladie de Chagas congénitale 10:15 Café 10:45 Discussion de la proposition 14:00 Formulation des recommandations et conclusions 15:00 Café 15:30 Continuation 17:00 Fermeture
5
Annexe II: Liste de Participants Groupe de ConsultationDra. Alicia González Banfi Dra. Beatriz Basso Unidad de Perinatología Departamento Diagnóstico y Tratamiento Sanatorio Cansani Servicio Nacional de Chagas San Martín 2217 Hospital Universitario Maternidad y 11800 Montevideo, Uruguay Neonatología Tel:(+598-2) 209 0437 / 208 0121 Universidad Nacional de Córdoba E-mail:alhec@chasque.netRondeau 41 5000 Córdoba, Argentina Dra. Anaydée Lena Tel:(+54-351) 422 2424 Hospital de Tacuarembó E-mail:ebi@fcm.unc.edu.arCatalogne y Treinta y Três Tacuarembó, Uruguay Dra. Sonia Beatriz Blanco Tel:(+598-632) 2955 / 3812 Ministério de Salud de Argentina E-mail:caminada@adinet.com.uyE. Mariotti 5920 V. Belgrano Dra. Myriam Lorca Córdoba, Argentina Facultad de Medicina Tel:(0054 3543) 421 247 Universidad de Chile E-mail:sblanco@minsal.gob.arLas Palmeras 299, Instituto Quinta Normal Santiago, Chile Dr. Laurent Brutus Tel:(+56-2) 681 7911 Institut de Recherche pour le E-mail:clorca@med.uchile.clDéveloppement (IRD) Av. Hernando Siles 5290, Obrajes Dr. Edgardo Moretti 9214 La Paz, Bolivia Servicio Nacional de Chagas Tel:(+591) 2222 1901 Universidad Nacional de Córdoba E-mail:laurent.brutus@ird.frRondeau 41 5000 Córdoba, Argentina Dr. Yves Carlier Tel:(+54-351) 422 2424 Directeur du Laboratoire de Parasitologie E-mail:emoretti@hospital-italiano.com.arFaculté de Médecine 808 Route de Lennik Dra. Q.F. Graciela Queiruga B-1070 Bruxelles, Belgique Jefa de Laboratorio Tel:(+32) 2555 6255 Banco de Previsión Social E-mail:ycarlier@ulb.ac.beSanatorio Cansani San Martín 2217 Dr. Hector Freilij 11800 Montevideo, Uruguay Jefe Servicio de Parasitología Tel:(+598-2) 200 3642 Hospital de Niños “Ricardo Gutiérrez E-mail:egqbmu@adinet.com.uyGallo” 1330 queiruga@fq.edu.uy1425 Buenos Aires, Argentina Tel:(+54-11) 4863 3712 E-mail:freilij@uolsinectis.com.ar
6
Dr. Wellington Mario Sarasúa Hospital de Artigas Gremial Médica de Artigas 18 de Julio s/n Artigas, Artigas Tel:(+598-77) 24 001 E-mail:wmario@st.com.uyDr. Faustino Torrico Programa Nacional de Control de Chagas Pasaje Bernardo Trigo 451 La Paz, Bolivia Tel:(+591-2) 244 1077 E-mail:foxtorrico@yahoo.com
Participants d’Uruguay Dr. Guillermo Acosta Mohorade Instituto de Higiene Av. Navarro 3051 Montevideo, Uruguay Tel:(+598-2) 487 1288 x1323 E-mail:gacosta@higiene.edu.uyDra. Ana María Acuña Zúñiga Departamento de Parasitología Instituto de Higiene Av. Navarro 3051 Montevideo, Uruguay Tel:(+598-2) 487 3075 E-mail:anacuna@higiene.edu.uyDra. Raquel Ballesté Instituto de Higiene Av. Navarro 3051 Montevideo, Uruguay Tel:(+598-2) 487 3104 E-mail:micol@higiene.edu.uyDra. Yester Basmadjián Facultad de Medicina UDELAR Ministerio de Salud Pública Leguizamón esq. M. Cervantes Montevideo, Uruguay Tel:(+598-2) 622 45 01, 487 1288 x1323 E-mail:yester@chasque.apc.org
7
Dr. Luis Calegari Departamento de Parasitología y Micología Instituto de Higiene Av. Navarro 3051, Piso 3 Montevideo, Uruguay Tel:(+598-2) 487 1288 E-mail:calegari@adinet.com.uyparasito@higiene.edu.uySra. Elisa Figueredo Estudiante Instituto de Higiene Av. Navarro 3051 Montevideo, Uruguay Tel:(+598-2) 487 1288 x1327 E-mail:elisaddoc@yahoo.comDra. Marelina González Asistente de Parasitología Instituto de Higiene Av. Navarro 3051 Montevideo, Uruguay Tel:(598-2) 487 1288 E-mail:marelina@higiene.edu.uyDra. Paola González Curbelo Instituto de Higiene Av. Navarro 3051 Montevideo, Uruguay Tel:(+598-2) 487 1288 x1323 E-mail:marine@higiene.edu.uyDr. Andrés Puime Encargado Unidad de Parasitología Ministerio de Salud Pública Av. Navarro 3051 Montevideo, Uruguay Tel:(+598-2) 487 1288 E-mail:puime@higiene.edu.uyDra. Elena Zanetta Instituto de Higiene Av. Navarro 3051 11600 Montevideo, Uruguay Tel:(+598-2) 487 1288 E-mail:ezanetta@higiene.edu.uy
Secrétariat Technique OPS/OMS Dr. Fernando Barros Consultor Centro Latinoamericano de Perinatología (CLAP) OPS/OMS Hospital de Clínicas, Piso 16 Av. Italia s/n Montevideo, Uruguay Tel:(+598-2) 487 2929 E-mail:barrosfe@clap.ops-oms.org
8
Dr. José Luis Díaz Rosello Centro Latinoamericano de Perinatología OPS/OMS Hospital de Clínicas, Piso 16 Av. Italia s/n Montevideo, Uruguay Tel:(+598-2) 487 2929 E-mail:diazjose@clap.ops-oms.orgDr. Roberto Salvatella Punto Focal Regional de Chagas Representación de OPS/OMS en Uruguay Av. Brasil 2697, Piso 2 Tel:(+598-2) 707 3590 E-mail:salvater@uru.ops-oms.org
¡Sé el primero en escribir un comentario!

13/1000 caracteres como máximo.