La lecture en ligne est gratuite
Leer Descargar

Compartir esta publicación

Le 11 janvier 2008 Monsieur L.R. Wilson Président, Groupe d’étude sur les politiques en matière de concurrence Industrie Canada 235, rue Queen Ottawa (Ontario)K1A 0H5 Par courriel :competitionreview@ic.gc.caMonsieur, Veuillez trouver cijoint l’exposé de CGACanada au Groupe d’étude sur les politiques en matière de concurrence. Veuillez agréer, Monsieur, mes salutations distinguées. La viceprésidente, Affaires gouvernementales et réglementaires, [Original signé par :] Carole Presseault Pièce jointe
ExposédeCGACanadaauGrouped’étudesurlespolitiquesenmatièredeconcurrenceInvestirdanslapositionconcurrentielleduCanadaLe11janvier2008
ExposédeCCAǦCanadaauGrouped’étudesurlespolitiquesenmatièredeconcurrence
InvestirdanslapositionconcurrentielleduCanada
IntroductionC’estavecgrandplaisirquel’AssociationdescomptablesgénérauxaccréditésduCanada(CGACanada)saisitl’occasiondeprésentersonpointdevuesurlesquestionsétudiéesparleGrouped’étudesurlespolitiquesenmatièredeconcurrence.Elleaimeraitenprofiterpourvousféliciterdevotrenominationaupostedeprésident.Cesfélicitationssontbienméritées,carvousvousêtesvuconfierunetâchesignificativedontl’incidenceàlongtermeestimportante.
LeGrouped’étudeadéjàreçudeCGACanadaunpremierexposéportantsurlesrecommandationsissuesdurapportProductivitéendéclin.Lesréflexionsquisuiventcomplètentcepremierexposé.
LesprofessionsduCanadatémoignentbiendesréussitespasséesdenotrepays.Laprofessionnalisationdelamaind’œuvreaaidéleCanadaàétablirsaprésencedanslemondeetcontinueraàjouerunrôlecléenassurantlaprospéritéfuturedupays.CGACanadaaparticipéàcemouvement.Encetteannéee ellecélèbrele100anniversairedutitredeCGA,CGACanadaadequoiêtrefière.Enunsiècle,lepetit«club»decomptablesfondéen1913estdevenu,fortdeses68000membresetétudiants,l’organismecomptableprofessionneldontletitreconnaîtlaplusfortecroissanceauCanada.CGACanadaadesassociationsaffiliéesdanstouteslesprovincesettouslesterritoiresduCanadaainsiqu’auxBermudes,auxCaraïbesetàHongkong,etelleadesbureauxrégionauxenChine.CGACanadapréparesesmembresàdevenirdesprofessionnelsdontl’intégritéinspireconfianceetellefaciliteleurapprentissagecontinudemanièrequelesCGAsemaintiennentrésolumentàlatêtedeleurprofession.LesCGAcontribuentàlacroissanceetàlaprospéritédetouslessecteursdel’économieparleursconseilsstratégiquesetleurrôleprépondérantdanslesmilieuxfinanciers.Lesquestionssurlesquellessepenchevotregrouped’étudeontdoncunegrandepertinencepournosmembresetpourleursclients.Commevous,CGACanadaviselamiseenplaced’uncadreappropriépourassurerlacompétitivitéinternationaleàlongtermeduCanadaetdesCanadiens.PlanensixpointsdeCGAǦCanadaVerslafindel’automnedernier,CGACanadaaélaboréunplanensixpointspourassurerlaprospéritéetlaproductivitéduCanada.Ceplanportaitsurtoutsurlespolitiquesfiscaleetbudgétaire.Ensemble,del’avisdeCGACanada,cespolitiquespermettrontd’établirunebasesolidesurlaquellenouspourronsnousappuyerpourcontinueràbâtirunCanadaprospèrequitiendrasaplacefaceàlaconcurrencemondiale.Lesassisesduplancomprennentlaprudencebudgétaire,l’examenapprofondidelapolitique2
ExposédeCGACanadaauGrouped’étudesurlespolitiquesenmatièredeconcurrenceInvestirdanslapositionconcurrentielleduCanadaLe11janvier2008fiscalecanadienne,l’améliorationducommerceinterprovincial,l’efficienceetl’efficacitédelaréglementationetl’adoptiondemesurespouraccroîtrel’avantagedusavoirduCanada.CesfacteursrejoignentlestravauxduGrouped’étude.Auxfinsduprésentexposé,toutefois,CGACanadadésiremettrel’accentsurdeuxélémentsenparticulier:lacompétitivitéenmatièrefiscaleainsiquel’efficienceetl’efficacitédelaréglementation.CompétitivitéenmatièrefiscaleLespartiesprenantesontsansdouteéténombreusesàfairevaloirauGrouped’étudel’importancedelacompétitivitéenmatièrefiscale.Denombreusesétudesindiquentquelestauxd’impositiondesentreprisesduCanadacomptentparmilesplusélevésdumonde.Lestauxd’impositiondesparticuliersetdesentreprisesdevraientêtremesurésenfonctiondepointsderéférenceinternationaux;leCanadaferaitainsifiguredechefdefileenmettantenplaceunenvironnementquifavorisel’investissementetlacroissance,aulieudelespénaliser.Cettemesuredevraitsefairedefaçoncontinuepouréviterquelestauxd’impositionn’enviennentàéclipserlesprofitsdesentreprises.Lesallégementsfiscauxannoncésl’automnedernierreprésententunchangementtrèsopportunparrapportauxréductionsd’impôtcibléesetauxdispositionsspécialesqui,del’avisdeCGACanada,n’ontqu’uneincidenceminimesurlacompétitivitéd’ensembledusystèmefiscal.Àvraidire,CGACanadaestimequelecaractèrespécialdecesmesurescompliqueinutilementl’impositiondesconsommateursetdesentreprises.Enleurqualitédeprofessionnelscomptables,lesCGAsontparticulièrementbienplacéspourconstateràquelpointlesystèmefiscalcanadienestinutilementcongestionné,complexeetincohérent.IlseraitutilequeleGrouped’étudeenquêtesurlesmoyensàprendrepourrendrelesystèmefiscalplussimple,pluséquitableetplusefficientet,parconséquent,plusconcurrentiel.Pourcommencer,lesgouvernementspourraientsongeràaccélérerl’harmonisationdelaTPSetdestaxesdeventeprovinciales,etàfaireensortequelesassiettesfiscalesdemeurenttoujourslargesetneutres.EfficienceetefficacitédelaréglementationLeGrouped’étudesepose,àjustetitre,laquestionsuivante:commentleCanadapeutillutteràgrandeéchellepourobtenirdesinvestissements?Etiladéjàrecensédenombreuxfacteursimportants,dontlecadrederéglementation.Àcetégard,CGACanadaestimecommetantd’autresqu’ilfautmettreenplaceuncadrederéglementationefficientetefficace.Elledésireparticulièrementformulerdescommentairessurlespointssuivants:ƒlecommerceintérieur;ƒlaréglementationdesvaleursmobilières;ƒlesnormesinternationalesd’informationfinancière;ƒlaréglementationdel’expertisecomptable.
3
ExposédeCGACanadaauGrouped’étudesurlespolitiquesenmatièredeconcurrenceInvestirdanslapositionconcurrentielleduCanadaLe11janvier2008CommerceintérieurMalgrélamondialisationdesmarchés,leCanadaaencorebeaucoupdecheminàfairepourétablirlelibreéchangeentrelesprovinces.Ilestsouventplusfacileauxentreprisesd’uneprovincedevendreleursbiensetservicesàl’étrangerquedanslesprovincesvoisines.Cetétatdefaitnuitànotrecompétitivitéet,pardessustout,ilnecorrespondpasànosattentescommepays.DiscoursduTrône,16octobre2007Enmatièredecommerceintérieur,leCanadaaprésenteundossierlamentable.Ilnedisposepasdesinstrumentsvouluspourfaciliterl’échangedebiensetdeservicesd’uneprovinceàl’autre.Malgréleseffortsdéployésdemanièrecontinuedepuisplusd’unedizained’années,lasituations’estpeuaméliorée.L’Accordsurlecommerceintérieursignéilyaplusde12ansn’apasdonnélesrésultats1 escomptés.Cetaccordestlimité,compliquéetinapplicable.LesobstaclesaucommerceintérieurnuisentàlaproductivitéetàlacompétitivitéduCanada;ilsfontmonterlescoûts,réduisentlacapacitéd’innovationetentraînentcertainscoûtssupplémentaires.Untelenvironnementn’estpasparticulièrementpropiceàl’investissementdirectétranger.CGACanadaestimequelemomentestvenupourlegouvernementfédéraldeprendresesresponsabilitésetd’exercerlespouvoirsqueluiconfèrelaconstitutionenmatièrederéglementationducommerce.Pourqu’ilpuisses’acquitterdesaresponsabilitéd’établiruneunionéconomiquedépourvued’obstaclescommerciauxetderéglementerlecommerceinterprovincial,CGACanadaproposequelegouvernementfédéralprennelesmesuressuivantes:adopter,pardesmesureslégislatives,unesériedeprincipesd’ouverturecommercialesefondantsurlanotiond’unmarchélibreetouvert;établiruntribunalducommerceintérieurpermanent.CGACanadas’estbeaucouppenchéesurlespolitiquesenmatièredecommerceintérieur.EllesetientàladispositionduGrouped’étudeetdesonpersonnelpourapprofondircettequestionaubesoin.RéglementationdesvaleursmobilièresLacomplexitédurégimederéglementationdesvaleursmobilièresafaitl’objetdemaintesréflexionsetdiscussions.LesdéclarationsrécentesduministredesFinancesduCanadaontdonnéunenouvelleimpulsionàlaréforme.Lesmilieuxd’affairessontunanimes:l’aptitudedenotrepaysàattirerdescapitauxdépenddel’efficiencedelaréglementation,notammentquantàlamanièredontl’obtentiondecapitauxsefaitdanslesmarchéscanadiens.Àlafinde2006,CGACanadaaeffectuéuneenquêteauprèsdespetitesetmoyennesentreprises(PME)cotéesenBourse.Ilestressortidecetteenquêteque,detouslessujetsdepréoccupationenmatièrede1 VoirlesdocumentsderéflexionpubliésparCGACanadaàcesujet:http://www.cgacanada.org/frca/ResearchAndAdvocacy/AreasofInterest/InternalTrade/Pages/InternalTrade.aspx
4
ExposédeCGACanadaauGrouped’étudesurlespolitiquesenmatièredeconcurrenceInvestirdanslapositionconcurrentielleduCanadaLe11janvier2008réglementationauCanada,c’estlecaractèrefragmentédelaréglementationsurlesvaleursmobilièresquitracasselepluslesPME.CommelesecteurdesPMEestlemoteurdelacroissanceéconomiqueetdelacréationd’emplois,cetteconstatationestimportanteetdoitêtrepriseenconsidération.
Lerégimedepasseportauquelparticipentlamajoritédesprovincesetdesterritoiresestunexcellentexempledemesurepermettantd’allégerlefardeaudelaréglementation.
CGACanadaestimequ’ilfaudraitsonger,danslecadred’uneréforme,àdonneruntrèsvastemandatàl’organismederéglementationdesvaleursmobilières.Silaréformedevaitmeneràlamiseenplaced’unnouveaumodèlederéglementation,cedernierdevraitreposersurlesprincipessuivants:l’efficiencedelaréglementation,l’inclusionprofessionnelle,latransparence,laredditiondecomptesetlapriseencomptedesbesoinsrégionaux.
Pourassurerl’intégritéd’unmarchéfinancier,ilfautexigeruneinformationfinancièredegrandequalité.Lacrédibilitédelafonctiondenormalisationetlapertinencedelasurveillancedelafonctiondevérificationsontcritiquespourlemaintiend’unmarchééquitable,efficientettransparentdanslequellesinvestisseursmettenttouteleurconfiance.Lesmarchésfinancierscanadiensetleursinstrumentsdoiventêtreaussisolidesqueceuxdesautrespayspourattirerlesinvestisseurs.
Lenouveaumodèlederéglementationdesvaleursmobilièresdevraitengloberlesdeuxfonctions2 suivantes:lanormalisationdel’informationfinancièreetlasurveillancedesvérificateurs.
Àl’heureactuelle,lapolitiqueduCanadavaàl’encontredecelledesautrespayspuisquecesdeuxfonctionsn’ysontpasindépendantesdelaprofessionqu’ellesrégissent.Celapeutporteràcroirequelesorganismesresponsablesdecesfonctionssontincapablesdes’acquitterdeleurrôleavectoutela3 rigueurvouluepourprotégerl’intérêtpublic.
Ailleurs,l’élaborationdesnormesd’informationfinancièreetlasurveillancerelèventdirectementdel’État.AuxÉtatsUnis,laSecuritiesandExchangeCommission,unorganismefédéral,encadrelePublicCompanyAccountingOversightBoard,lequelapourmandatdesurveillerlavérificationdessociétésouvertes.EnAustralie,onaétabliunmodèledesurveillancegouvernementalquiencadrelanormalisationdelacomptabilitéetcelledelavérification.AuRoyaumeUni,leFinancialReportingCouncil,unorganismegouvernementalindépendant,aétéétablipourencadrerlanormalisationdelacomptabilitéetdelavérificationdemêmequeletravaildesvérificateursdessociétésouvertes.
LeConseilcanadiensurlaredditiondecomptes,l’organismeprivéchargédel’importantetâchedesurveillerlesvérificateursdessociétésouvertes,n’estpasindépendantdesvérificateursetn’apasde
2 VoirPoonamPuri,Laréglementationdel’expertisecomptableetlanormalisationdelacomptabilitéetdelavérificationsousl’égided’unorganismecommunderéglementationdesvaleursmobilièresauCanada(CGACanada,février2007)3 VoirAdamC.PritchardetPoonamPuri,TheRegulationofPublicAuditinginCanadaandtheUnitedStates:SelfregulationorGovernmentRelation?(FraserInstitute,février2006)
5
ExposédeCGACanadaauGrouped’étudesurlespolitiquesenmatièredeconcurrenceInvestirdanslapositionconcurrentielleduCanadaLe11janvier2008fondementlégislatif.Celarisquefortdecompromettre,del’avisdeCGACanada,l’aptitudedel’organismeàexécutersonmandatdansl’intérêtdupublic.
IlseraitutiledesepenchersurcesquestionspouraiderleCanadaàdevenirunedestinationdechoixpourlesinvestisseurs.
Normesinternationalesd’informationfinancièreIlaétémentionnéque,poursoutenirlaconcurrenceinternationale,leCanadadoitréformerlanormalisationdelacomptabilitéetdelavérification,puisqueleprocessusactuelestdésuetetqu’iln’estpasàlahauteurdesmeilleurespratiquesadoptéesdansdespayssimilaires.Lasituationestd’autantplusurgentequedenombreuxpaysontdéjàadoptélesnormesinternationalesd’informationfinancière(ounormesIFRS),unensemblecommundenormescomptablesétabliesparl’InternationalAccountingStandardsBoard(IASB).LeCanadaadopteralesnormesIFRSpourlesentitésayantuneobligationpubliquederendredescomptesd’ici2011.Aumomentlesentreprisessepréparentpourcetteimportantetransition,ilresteàdéterminerquellesserontlesnormesd’informationauxquellesserontassujettieslesautresentreprises(c’estàdirelesentitéssansobligationpubliquederendredescomptes)aprèsladated’adoptiondesnormesIFRSpourlesentitésayantuneobligationpubliquederendredescomptes.Iln’yaaucunconsensusquantàl’orientationàprendre.
Lespartiesprenantesenvisagentuncertainnombred’options.
CGACanada,poursapart,estimequeleCanadadevraitégalementadopterlesnormesIFRSpourlesentitéssansobligationpubliquederendredescomptesetelleappuieleprojetd’adoptiondesnormesIFRSpourlesPMEdel’IASB.Lamondialisationdesmarchésadonnélieuàundésird’uniformitéetdecomparabilité.Àcetégard,l’applicationdesnormesIFRSpourlesPMEpeutêtred’ungrandsecoursdansleprocessusdécisionnel,quecesoitdanslecadredefusionsetd’acquisitionsdansunmêmepaysouàl’étranger,deladéterminationducoûtd’obtentiondelaconformitélemoinsélevédansleschaîneslogistiquesmultinationalesoudel’établissementd’étatsfinancierscomparablespourlesinvestisseursdedifférentspays.LesnormesIFRSpourlesPMEpeuventserévélerunatoutprécieux.LaLoicanadiennesurlessociétésparactionsdélèguel’élaborationdesnormescomptablesàl’InstitutCanadiendesComptablesAgréés(ICCA).Enraisondel’importancedel’informationfinancièredansleprocessusdécisionneldesentreprises,CGACanadainviteleGrouped’étudeàencouragerl’adoptiondesnormesIFRSpourlesPMEaupays,afind’améliorerlacompétitivitéduCanada.Réglementationdel’expertisecomptableLeBureaudelaconcurrencearécemmentpubliéunimportantrapportsurlesprofessions.Cerapport,intituléLesprofessionsautoréglementéesAtteindrel’équilibreentrelaconcurrenceetlaréglementation,contientdeprécieuxrenseignementsetconseilssurlaréglementationdesprofessions.Lechapitre3,Comptables,anaturellementretenul’attentiondeCGACanada.Lecommissairedela6